//
Communication

L’effet secondaire de Google Maps

Google, avec ces applications Google Maps et Google Earth, a permis à des millions d’utilisateurs, dont moi, de créer diverses cartes et itinéraires.

Il y a eu, à ses débuts, des ratées du système dont le fameux trajet New-York- Paris que Google Maps nous invitait à faire à la nage. Cette situation a été corrigée depuis ce temps. Ceci dit, le système demeure toujours perfectible et certains s’amusent à y trouver des bizarreries ou des éléments étranges un peu partout sur la planète.

Lorsqu’utilisé à des fins personnelles, Google Maps peut certainement vous être utile. Il s’agit d’un moyen simple de créer vos propres cartes, sans devoir maîtriser un logiciel de cartographie ou un système d’information géographique (SIG), bien que les fonctions cartographiques de Google Maps soient assez limitées.

Lorsque vous faites des cartes à des fins professionnelles par contre, il conviendrait d’utiliser les services d’un professionnel de ce domaine, sutout si les termes projections cartographiques, cartes choroplèthes,  méthodes de discrétisation et la notion d’échelle ne vous disent strictement rien.

Parmi les exemples récents, voici un article qui a inspiré ce billet où l’utilisation de la carte comme support visuel vient brouiller le propos plutôt que l’éclairer. Ceci est d’autant plus grave que la carte jouit, pour je ne sais quelle raison, d’un aura d’autorité. Cela vient peut-être de son utilisation par les gouvernements et les militaires. D’ailleurs, une erreur dans Google Maps aurait polarisé les positions des uns et des autres dans un conflit géopolitique.

Le cartographe amateur peut «peinturer» divers états ou provinces ou insérer ça et là des points un peu partout sur un fond de carte sans  pour autant avoir une carte digne de ce nom. Certains pourraient même mentir, accidentellement ou délibérément, avec les cartes.

Il faut aussi se méfier de la mise à jour. Bien que l’auto de Google avec ses caméras soit passé devant chez-moi à l’automne 2011, la vue de ma résidence n’est toujours pas à jour (mars 2012).

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “L’effet secondaire de Google Maps

  1. Thank you for the link!

    Publié par justinholman | 5 mars 2012, 4:05
    • Hello Justin,

      My pleasure. Thanks for your article. I shared it my linkedin contact and the groups I am involved in.

      I am working in communication industry and business development. I think create maps is a specific job. My background in geography allow me to appreciate that. I discovered your blog and plan to write another article related to your post on geospatial visualiation in business. The topic you cover in your blog is of great interest for me.

      Hope you will be able to restablish the importance of geography in business.

      Publié par Martin Bouchard | 5 mars 2012, 5:16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :