//
Communication, Hors sujet, Marketing

Fers à repasser, feux sauvages et publicité

Je regardais la télévision avec ma conjointe la semaine dernière lorsqu’une publicité de fer à repasser a attiré son attention. (Soyez rassuré, j’ai confirmé … je suis quand même plus intéressant qu’une publicité de fer à repasser) Selon elle, il s’agissait de la première fois qu’elle voyait une publicité télévisée mettant en vedette ce produit. À bien y penser, je crois que moi aussi. Il s’agit pourtant d’un article ménager courant qui, comme tout les autres, a une durée de vie limitée et se doit donc d’être remplacé à l’occasion. Il y a même des innovations !  Pourquoi donc ce produit ne bénéficie-t-il pas d’une publicité adéquate ? Lorsque je vous parle de fer à repasser, quelle marque vous vient en tête ? Quel est la marque du vôtre ? Nommez trois fabricants de fers à repasser ? Il y 10 commentaires sur le site de Canadian Tire pour un seul modèle … ok j’avoue, on est loin de parler d’engouement. Un fer à repasser se vend entre 10 et 300 $, quelque chose doit bien justifier un tel écart de prix. ne vaudrait-il pas la peine de faire connaître aux plus grands nombres ces caractéristiques ? En y repensant bien, il en est de même des grille-pains.

En contrepartie, ma conjointe s’est interrogée sur les nombreuses publicités vantant les crèmes visant à guérir les feux sauvages. À voir le nombre de publicité diffusées sur ces produits, on croirait une épidémie. Il y a cependant longtemps que je n’ai pas eu moi-même ou vu quelqu’un avec un feu sauvage. Est-ce à dire que ces crèmes sont vraiment efficaces ou alors qu’il n’y a pas de marché pour ces produits ? Si il n’y a pas de marché, est-ce pourquoi nous voyons tant de publicité afin de s’assurer que la marque annoncée demeure «top of mind». Est-ce simplement parce que les crèmes font partie du marché des cosmétiques-pharmaceutiques et que les budgets de publicité pour ces produits sont énormes ? Il y a sûrement une explication, du moins je l’espère.

Mais où donc veux-je en venir ? Il m’arrive de mettre en perspective des choses qui n’ont, en apparence,
aucun rapport entre elles.  Peut-être un jour trouverais-je un sens à ces observations. En attendant, je ne peux que constater.

 

Mise à jour du 15 novembre 2011

Hier après-midi, quelques heures après avoir publié ce message, Luc Dupont faisait une chronique sur les indicateurs marketing inusités permettant de détecter la venue des ralentissements économiques: diminution des achats de sous-vêtements pour hommes, diminution des achats de chemises et REPASSAGE DES CHEMISES À LA MAISON plutôt que chez le nettoyeur, lieu de consommation de la bière (à la maison plutôt qu’au bar), etc. La publicité de fer à repasser était-elle annonciatrice d’une récession ?

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :