//
Communication

Votre attention s.v.p. !

Tel que mentionné dans un billet précédent, voici la suite de mon propos sur l’attention que nous portons aux médias que nous utilisons.

Depuis toujours, les publicitaires souhaitent attirer notre attention sur les produits et services de leurs clients. Depuis plusieurs années, les consommateurs ont été envahi par la publicité sous toutes ses formes (télévisée, affichage, commandite, imprimée, internet, mobile, etc.). Une donnée devrait cependant inquiéter les publicitaires et les annonceurs; le fractionnement de l’attention des consommateurs.

Ainsi, de nos jours, plusieurs personnes «consomment» ou utilisent plusieurs médias simultanément. L’écoute de la télévision se fait en surfant sur le web, la lecture du journal au son de la radio, etc. Les distractions et les interruptions sont donc de plus en plus nombreuses, aussi bien de la part des autres médias que des activités de la vie quotidienne (AVQ). En effet, quel parent n’a pas déjà interrompu ses activités pour répondre à une demande de son enfant qu’il croyait endormi!

Pourtant, on continue d’afficher l’auditoire des stations de radio ou de télévision en terme simplement numérique. Bien que l’aspect quantitatif soit non négligeable, l’aspect qualitatif devrait mériter une attention plus soutenue. Bien avant le téléphone cellulaire, que signifiait écouter la radio alors que nous devrions nous concentrer sur la route. De nos jours, que signifie écouter la radio dans votre voiture le matin si vous discuter au téléphone en même temps ? Quelle est la pertinence de savoir que la radio rejoint x milliers de personnes si pour la majorité d’entre elles la radio ne constitue, au mieux pour l’annonceur, qu’un simple bruit de fond ? Au fait, que signifie écouter la radio ou regarder la télé de nos jours ?

Les diffuseurs alimentent eux-mêmes le phénomène en invitant les téléspectateurs ou les auditeurs à envoyer leurs commentaires sur l’émission directement à l’animateur via courriel ou Twitter. À défaut de pouvoir contrôler la bête, faisons donc avec elle semblent se dire les publicitaires. Est-bien là le sens d’établir une conversation avec le client ?

L’époque de l’étude des budget-temps traditionnelle me semble révolu.

Travail : 8 heures
Déplacement : 2 heures
Soins personnels : 1 heure
Divertissement : 3 heures
Sommeil : 8 heures
Repas : 2 heures

Total : 24 heures

Même en détaillant chacun des points ci-dessus, à quoi bon savoir que vous consacrez 2 heures à la télé et une heure à l’internet par jour si on ne sait pas quelle activité secondaire vous faisiez en même temps et le contexte dans lequel vous l’écoutiez. L’étude des budget-temps s’encombrait peu de ce genre de chose, même si certaines études considéraient l’aspect simultanée des activités. De nos jours, pour les générations plus jeunes, repas et divertissement vont de pair et dans certains cas parfois même divertissement et internet.

Notre étude de la «consommation» des médias devrait s’attarder à ces nouvelles utilisations croisées des technologies de communication, faute de quoi nous passerons à côté de points importants notamment sur l’attention que nous leur portons.

J’espère que j’ai pu avoir votre attention assez longtemps pour vous permettre de terminer la lecture de ce texte et j’espère que j’ai retenu votre attention assez longtemps pour que vous puissiez lire ce mot : FIN

Référence:

http://nextmontreal.com/seevibes-social-media-monitoring-for-tv/

http://blogue.seevibes.com/audience/correlation-cotes-ecoute-tv-medias-sociaux/

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :